PAPIL

Abdoulaye Baldé annonce 16.000 unités de matériel agricole destinées aux producteurs

APS:  Le gouvernement va acquérir avant la fin du mois de juillet 16.000 unités de matériel agricole devant permettre de renforcer les équipements des producteurs, a annoncé le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, Abdoulaye Baldé, mercredi à Fayil, dans la région de Fatick (centre).

"Nous allons acquérir d’ici à la fin du mois de juillet tout le petit matériel attelé, qui est composé de 16.000 unités", a dit M. Baldé, expliquant qu'il s'agit de semoirs, de charrues, etc. 

Il s'exprimait au terme d’une visite sur les périmètres du Projet d’appui à la petite irrigation locale (PAPIL) au village de Fayil, dans la communauté rurale de Diouroup. 

"Mais en attendant, a-t-il ajouté, nous sommes dans des tractations, pour faire venir ce matériel du Brésil, dans les meilleurs délais."

Le président de la République, Macky Sall, dans son adresse à la nation, le 31 décembre 2012, avait annoncé que le Sénégal allait acquérir en 2013 mille tracteurs et d’autres équipements agricoles destinés aux agriculteurs.

Le programme d’équipement du monde rural se poursuit, selon Abdoulaye Baldé. "Le marché [public relatif à ce programme] a été provisoirement attribué à une société de la place", a-t-il dit. 

A la une:

Actualité:

Ministére:

Projets:

Régions:

Les sols salés représentent 17,49 % des superficies totales à Kaolack et à Fatick (étude)

APS: Les sols salés des régions de Kaolack et de Fatick (Centre) représentent 17,49 % des superficies totales, soit 201.237 hectares, révèlent les résultats de l’étude diagnostic et cartographie de la salinité des terres et des eaux dans ces régions, a appris l’APS, mercredi à Dakar.

Pour la région de Fatick, les sols salés représentent 26,42 % de la surface régionale, et pour celle de Kaolack, ils représentent 5,90 % des terres, précise l’étude dont les résultats ont été présentés en présence du Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Selon cette étude réalisée à l’initiative du Projet d’appui à la petite irrigation locale (PAPIL), sur la quasi-totalité des terres salées, les taux de sel dépassent de loin la norme d’extrême salinité des sols.

''L’étude de la salinité des eaux et des sols, qui s’est déroulée de novembre 2011 à novembre 2012, avait essentiellement comme objectif l’estimation des terres salées dans les régions de Fatick et de Kaolack'', a souligné le coordonnateur du PAPIL, Younoussou Mballo. 

Projets:

Régions:

Vers la formulation d'un programme national de lutte contre la salinisation des terres

APS: Une stratégie nationale de valorisation des eaux de ruissellement et de lutte contre la salinisation des terres agricoles est en cours de formulation, afin de lutter contre le phénomène de salinisation qui persiste encore dans certaines régions, a révélé, mercredi à Dakar, le Directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l'Equipement rural.

Sous la conduite de la Direction des bassins et des lacs artificiels, ‘’il y a une stratégie nationale en cours de formulation qui devrait déboucher sur un programme national de lutte contre la salinisation des terres’’, a annoncé Thierno Mademba Gaye.

Il s'exprimait à l’ouverture d’un atelier de restitution de l’étude diagnostic et cartographie de la salinité des terres et eaux dans les régions de Kaolack et de Fatick, à l’initiative du Projet d’appui à la petite irrigation locale (PAPIL). 

Pour M. Gaye, cette étude permettra ainsi de bien cibler les zones d’intervention du programme national qui va être déroulé ''dans les meilleurs délais'', avec l’engagement des partenaires techniques et financiers comme la Banque africaine de développement (BAD) et la Coopération technique belge (CTB).

Actualité:

Ministére:

Projets:

Régions:

Programmes

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer